portrait
André Caplet (1878-1925)

Douaumont – Marche héroïque de la 5ème division (1916)
Orchestration Guillaume Balay

André Caplet obtient le Premier Grand Prix de Rome en 1901 avec sa cantate Myrrha. Ses qualités de chef d’orchestre le placent successivement à la tête de l’orchestre Colonne, au théâtre de l’Odéon puis à l’Opéra de Boston (USA) pendant 3 saisons. Compositeur, il se lie d’amitié avec Claude Debussy, corrige ses partitions et orchestre plusieurs de ses œuvres.
Bien que réformé, il se porte volontaire dès la déclaration de guerre. D’abord sous-officier de liaison au 129ème d’infanterie, puis sergent colombophile à Suippes, il ne cessera d’entretenir une correspondance avec les musiciens de l’arrière. Il intègre par le biais de Lucien Durosoir, violoniste affecté à la Vème division, le quatuor à cordes qui joue pour le général Mangin. André Caplet, deux fois blessé et gazé, lui dédiera cette marche qui sera interprétée par les trois musiques de la division à l’occasion du départ du général le 12 juin 1916 à Stainville.

Source photo: Luc Durosoir